EN BREF

infos@theatre-angouleme.org

.............................

à partir du 15 juillet
brochure disponible
à l'espace Franquin
et à la librairie
Cosmopolite

.............................

votre agenda

vendredi 30 août 9 h
ouverture des ventes en ligne
des abonnements

samedi 31 août 13 h
ouverture du service accueil
premier jour des dépôts
des bulletins d’abonnement

lundi 2 septembre 9 h 
premier tirage au sort
des bulletins d’abonnement

samedi 14 septembre 13 h 
premier jour des retraits
des abonnements

samedi 28 septembre 13 h 
ouverture des ventes
hors abonnement

 

EN BREF

Les scènes nationales ont parmi leurs missions celle de soutenir la création.
Elles le font par le moyen d’apports de production ou de coproduction à des équipes artistiques, mais aussi de résidence, de mise à disposition de lieux de travail, et d’inscription dans leur programmation de projets auxquels elles apportent leur confiance.

C’est ainsi que furent présentes aux côtés de la Scène nationale d’Angoulême, durant plusieurs saisons, dans un compagnonnage des plus agréables, trois équipes :

la compagnie Des Lumières et des Ombres qui, sous la conduite de Guy Pierre Couleau, créa Le Tragédien malgré lui et Le Chant du cygne d’Anton Tchekhov, Marylin en chantée, Les Mains sales de Jean-Paul Sartre, Maître Puntila et son valet Matti de Bertolt Brecht ;

la compagnie Julie Dossavi avec La Nuit les chats le gris_Clubbing, Angoulême une ville qui danse, Grand-père n’aime pas le swing;

la compagnie OpUS, Office des phabricants d’Univers Singuliers, animée par Pascal Rome, avec Colliers de nouilles, La Crèche à moteur, Le Petit Répertoire, Les Dangers du fromage, La Quermesse de Ménetreux, Les Moulins de M. Noël.

De 2014 à 2019, la Scène nationale d’Angoulême et la Comédie Poitou-Charentes unirent leurs moyens, la compétence de leurs équipes et leur volonté de défendre des productions susceptibles d’être accueillies sur de grands plateaux d’équipements nationaux ou de festivals dans des mises en scène d’Yves Beaunesne. Cette collaboration fructueuse permit la création au Théâtre d’Angoulême de L’Annonce faite à Marie de Paul Claudel en 2014, de Lettres à Élise de Jean-François Viot et du Cid de Pierre Corneille en 2016, du Prince travesti de Marivaux en 2018, et cette saison, en octobre 2019, la recréation en salle de Ruy Blas de Victor Hugo après sa création aux Fêtes Nocturnes de Grignan du 25 juin au 24 août 2019.

Outre son engagement auprès de ces équipes artistiques, la Scène nationale s’est efforcée, dans un contexte contraint, de susciter un lien de fidélité avec plusieurs compagnies en inscrivant leurs créations régulièrement dans ses saisons. Pour certaines une saison sur deux, pour d’autres chaque saison. Tel est, fut et sera le cas cette saison 2019-2020 avec les compagnies qui suivent :

Compagnie L’Oublié(e) / Raphaëlle Boitel
La Petite Fabrique / Betty Heurtebise
Compagnie Nasser Djemaï
Collectif Eudaimonia / Guillaume Séverac-Schmitz 

Raphaëlle Boitel – Compagnie L’Oublié(e) 
Artiste régionale Nouvelle-Aquitaine

Née en 1984, elle a commencé le théâtre à six ans et est entrée à l’École nationale des arts du cirque Annie Fratellini en 1992. De 1998 à 2010, elle travaille avec James Thierrée dans La Symphonie du hanneton et La Veillée des abysses. Parallèlement, elle est interprète au théâtre, au cinéma, dans des films télévisés (Marc Lainé, Coline Serreau, Jean-Paul Scarpita…). En 2012, elle travaille sous la direction d’Aurélien Bory (Géométrie de caoutchouc) puis développe sa propre compagnie. En 2013, elle met en scène son premier spectacle, Consolations ou interdiction de passer par-dessus bord, puis crée en 2014 L’Oublié(e). En 2017, nous accueillons 5es Hurlants qui rend hommage au cirque. Peu après, elle chorégraphie l’opéra La Belle Hélène au Théâtre du Châtelet, puis l’opéra baroque Alcione à l’Opéra comique, mis en scène par Louise Moaty et dirigé par Jordi Savall. En mai 2020, Alcione sera présenté au Liceu Opera Barcelone. Cette saison, nous accueillons La Chute des anges et soutenons la création Un contre un qui sera présentée lors de la Tête dans les nuages en 2020.

Betty Heurtebise
Artiste régionale Nouvelle-Aquitaine

En 2000, elle crée sa compagnie La Petite Fabrique pour réaliser son projet de mise en scène orienté vers la création pour les enfants. Plus d’une quinzaine de spectacles ont vu le jour : adaptation de contes et d’albums, textes de théâtre contemporain, commande d’écriture, petites formes nomades et répertoire de lecture. Betty Heurtebise et son équipe explorent et expérimentent les rapports au plateau et aux publics en s’adressant aux tout-petits comme aux plus grands. Depuis 2008, le Théâtre d’Angoulême a accueilli Alice au pays des merveilles de Lewis Caroll, Les Enfants sauvages de Timothée de Fombelle, À l’ombre d’une histoire, L’arche part à 8 heures d’Ulrich Hub, Par la voix de Christophe Tostain ; a soutenu et présenté la création Les Discours de Rosemarie de Dominique Richard en 2018. Lors du festival La Tête dans les nuages 2020, nous présenterons Charlie et le Djingpouite de Martin Bellemare et Souliers de sable de Suzanne Lebeau.

Nasser DjemaÏ

En dehors d’Invisibles – reçu en 2012 –, les spectacles écrits et mis en scène par Nasser Djemaï ont tous été accueillis au Théâtre d’Angoulême, l’année de leur création :
Immortels en 2014, une pièce documentée, drôle et poignante qui relate la reconstruction d’un jeune garçon, Joachim, détruit par la mort de son frère.
Vertiges en 2018, où le fils Nadir revient s’occuper de son père malade. L’arrivée de celui qui incarne la réussite sociale bouleverse les équilibres…
Héritiers à découvrir en 2020.

Guillaume Séverac-Schmitz

Acteur, musicien et metteur en scène formé au Conservatoire du Xe arrondissement de Paris puis au Conservatoire national supérieur d’art dramatique de Paris, Guillaume Séverac-Schmitz fonde en 2013 le Collectif Eudaimonia, qu’il dirige. En tant qu’acteur, il joue sous la direction de Mario Gonzalez, Christophe Rauck, Jean-Paul Wenzel, Cécile Garcia-Fogel, Karelle Prugnaud, Jean-Michel Ribes, Jean-Louis Martinelli, Michel Didym, David Lescot, Sara Llorca, Jean-François Sivadier et Wajdi Mouawad. Il est artiste accompagné par Les Théâtres Aix-Marseille, ainsi qu’artiste associé pour trois ans au Cratère, Scène nationale d’Alès, à partir de la saison 2018-2019. Il est également metteur en scène intervenant à l’École régionale d’acteurs de Cannes et Marseille. Nous avons accueilli Richard II en 2018, un chef-d’œuvre de Shakespeare monté avec aplomb et audace. Puis Un obus dans le cœur en 2019 où Guillaume Séverac-Schmitz incarne un personnage touchant et transporte les spectateurs dans le récit de Wajdi Mouawad. Cette saison, nous accueillons sa dernière création, Derniers Remords avant l’oubli 2020.