EN BREF

...........................
les horaires du service accueil
mardi jeudi vendredi

de 13h à 18h
mercredi
de 10h à 12h et de 13h à 18h
........................
ouverture exceptionnelle
du 10 au 25 septembre
du lundi au vendredi 
de 10h à 12h et de 13h à 18h
et les samedis
jusqu'au 9 octobre

de 14h à 18h

05 45 38 61 61/62
...............................

EN BREF

Les artistes complices

Faut-il le rappeler, un théâtre ne vit que parce que les artistes existent, et notre rôle essentiel est d’assurer le rôle de passeurs entre des œuvres artistiques toujours singulières et des publics uniques eux aussi. Aujourd’hui plus que jamais, dans le contexte que nous traversons, la complicité entre des artistes et une équipe, un lieu, me semble une nécessité. Cheminer, réfléchir, inventer, essayer ensemble, être dans une écoute réciproque des envies, des désirs et des besoins, ainsi que les projets, cela me paraît une joyeuse feuille de route.
Ces artistes complices, en plus de leur talent, sont de belles personnes avec lesquelles la rencontre a chaque fois été une évidence artistique et humaine. C’est donc avec bonheur que je vous invite à les découvrir cette saison à travers de multiples rendez-vous : des spectacles bien sûr, mais aussi des ateliers, des lectures, des projets au long cours… Nous accompagnons également leurs créations à venir lors de résidences au Théâtre et vous convierons à quelques moments de répétitions privilégiés.

Sonia Kéchichian

Amine Adjina & Émilie Prévosteau

Cie du Double
Metteur.se en scène, comédien.ne et auteur

Dès leur formation à l’ERAC (École régionale des acteurs de Cannes), Amine Adjina (auteur, comédien, metteur en scène) et Émilie Prévosteau (comédienne et metteuse en scène) disposent d’une sensibilité commune qui les amènent très vite à travailler ensemble. À la sortie de l’école, ils continuent le chemin entrepris en fondant la compagnie du Double en 2012. Ils alternent alors créations tout public et créations jeune public en questionnant la diversité, la différence, l’intégration et le racisme. Le fait qu’Amine soit l’auteur de ses textes (dont la plupart sont édités) permet de valoriser un répertoire dramatique d’aujourd’hui. La complémentarité avec Émilie, dont les qualités pédagogiques sont remarquables, permet d’imaginer de nombreuses actions d’éducation artistique et culturelle.
Le Théâtre accueille cette saison leur nouvelle création Histoire(s) de France, ainsi qu’un stage de théâtre autour de ce spectacle. En avril 2022, Amine Adjina sera en résidence d’écriture sur le 2e volet d’Histoire(s) de France – intitulé Nos jardins (titre provisoire) – une semaine au Théâtre et une semaine au lycée Marguerite de Valois. La compagnie du Double interviendra également dans le cadre d’un projet politique de la ville dans le quartier Ma Campagne d’Angoulême, à la médiathèque et au collège Pierre Bodet.

« Si le théâtre est une potentialité pour nous, il ne se réalise pleinement qu’avec la rencontre récurrente, l’écoute de ce qui se pense, l’élaboration de nouvelles hypothèses communes et le jeu. Être artistes complices est une invitation à inscrire notre travail dans la durée et avec un territoire ; réfléchir ensemble au réel à inventer. Participer à la réflexion concrète, avec l’équipe de la scène nationale, de la place du théâtre et de son rôle dans la cité. »

Marion Conejero

Cie Les Chiens Andalous Metteuse en scène

Avec la volonté farouche d’inscrire, au cœur de son projet, la jeunesse en tant qu’acteur fondamental des enjeux culturels, éducatifs et environnementaux, Marion Conejero, metteuse en scène de vingt-neuf ans, fonde en 2015 en Charente sa compagnie Les Chiens Andalous avec laquelle elle crée une adaptation de Roméo et Juliette de William Shakespeare. Elle intègre en 2017 le dispositif « Jeunes Pousses » de La Maison Maria Casarès à Alloue avec son deuxième projet : L’Éveil du printemps de Frank Wedekind et assiste, cette même année, le metteur en scène Matthieu Roy pour la création d’Un pays dans le ciel, d’Aiat Fayez.
En décembre 2021, Marion présentera enfin au public sa création Else(s), d’après une nouvelle d’Arthur Schnitzler. Ce texte pose les questions très actuelles d’un chantage psychologique et sexuel exercé sur une jeune fille. En résonance avec ce spectacle, Marion va continuer à mener sur le territoire angoumoisin le projet « Femme(s) » durant la saison 2021-2022 dont un seul volet a pu se dérouler au printemps 2021. À partir de septembre, les autres projets se déploieront à travers de nombreuses actions artistiques avec des associations et acteurs de la vie sociale de GrandAngoulême, et trouveront leur aboutissement lors d’un temps fort le 12 décembre 2021 au Théâtre.

« Jeunesse, territoire, plaisir et partage. Ces quatre mots, qui dévoilent le projet de Sonia, ont résonné immédiatement avec mon engagement artistique et ma façon personnelle d’aborder mon travail. Il me tarde d’être, dans cet esprit de convivialité, d’exigence et de joie, complice de toute cette nouvelle vie bouillonnante. D’être partenaire, avec le public et l’équipe du Théâtre, de l’accomplissement de ce projet ouvert sur l’Autre et sur l’avenir. »

Marie Levavasseur | Cie Tourneboulé

Metteuse en scène & autrice

Metteuse en scène et autrice installée dans les Hauts-de-France, Marie Levavasseur développe ses projets au sein de la compagnie Tourneboulé, codirigée avec Gaëlle Moquey et créée en 2001.
Ses spectacles mêlent le jeu d’acteurs, les écritures contemporaines et offrent une place importante aux arts visuels et au théâtre d’objets, créateurs de ce qu’elle nomme des « décalages poétiques ». À partir de ces écritures multiples, elle imagine des spectacles qui s’inventent au plateau en impliquant dans le processus créatif des enfants ou adolescents dans la tranche d’âge concernée par le spectacle en devenir. Elle creuse, au fil de ses spectacles, le sillon de notre rapport intime au monde, sans en ignorer la noirceur, mais pour mettre en lumière sa beauté et sa poésie.
Parmi ses créations, citons Les Enfants c’est moi ; Le bruit des os qui craquent, et sa version tout-terrain, Elikia ; La Voix de l’enfant/La Voix de l’ado, création radiophonique participative ; Comment moi je
Marie a démarré un nouveau cycle de recherche autour du thème « Croire et mourir ». Ce projet sera rythmé par deux créations : Et demain le ciel, écrit et conçu avec des adolescents à la scène nationale de Cavaillon, sur la question des utopies d’aujourd’hui ; et L’Affolement des biches, une création tout public – la première pour Marie – qui verra le jour en 2023 au théâtre d’Angoulême.
En juin 2021, Marie a été nommée directrice artistique de la Minoterie, scène conventionnée art, enfance, jeunesse à Dijon.
Cette saison, vous pourrez découvrir l’univers singulier de la compagnie Tourneboulé en novembre 2021 avec Je brûle (d’être toi), un conte onirique à partir de cinq ans, qui parle de nos émotions. Marie sera en résidence au Théâtre pour son spectacle L’Affolement des biches, dont elle fera une lecture le jeudi 16 décembre à 17h30.

« Être artiste complice d’un lieu, c’est cheminer ensemble, s’ancrer sur un territoire, partager nos rêves avec l’équipe d’un théâtre, aller à la rencontre d’un nouveau public, c’est-à-dire d’une communauté de personnes toutes singulières dans l’authenticité de leur regard. Plus que jamais, après cette crise où nous nous sommes retrouvés empêchés et privés de ces liens fondamentaux, nous ressentons le besoin vital de nous reconnecter à ce qui fait sens pour nous. Et le luxe du temps qu’offre un compagnonnage est ici un cadeau précieux pour créer des liens plus intimes et profonds. Apprendre à se connaître. Prendre le risque d’essayer et de se tromper ensemble ! »

David Sire | Cie Sélénote

Auteur-compositeur-interprète

Auteur-compositeur-interprète angoumoisin, David Sire dessine depuis des années une trajectoire singulière, poétique et sensible, généreuse et artisanale. Il compte aujourd’hui sept albums à son actif, dont deux pour la jeunesse et trois récompensés par un coup de cœur de l’Académie Charles-Cros. En 2012, renouant avec son passé de philosophe et chercheur, il invente la « bidulosophie » et les « cercles Bidule », pour aller à la rencontre « des gens » – chaque fois, un petit groupe de participants et une seule invitation : apporter et partager un bidule, une chose à laquelle on tient particulièrement et qui nous tient debout. Les « cercles Bidule » se déploient au gré des rencontres et des intuitions, dans une communauté Emmaüs, une maison de retraite, un lycée professionnel, un foyer d’hébergement, un appartement…
Artiste complice de proximité, David a eu l’occasion de répéter régulièrement au Théâtre son nouveau projet : Bégayer l’obscur ; un récit musical qu’il créera à la scène nationale en novembre 2021. D’autres rendez-vous impromptus et conviviaux ponctueront également la saison à venir.

« David Sire. 45 ans. 1,79 m. 72 kg. Soupçonné de haute complicité avec le Théâtre d’Angoulême dans lequel il est régulièrement repéré. Récit musical en cours de création, nombreuses répétitions. Obsédé par la question de la joie. Animerait des ateliers artistiques autour de la notion de parole empêchée. Susceptible de fomenter des siestes musicales et autres « Objets Bidulosophiques Non Identifiés ». Aisément repérable à son goût pour les anagrammes (dernière en date : audace vs cadeau !). Restez attentifs, il semblerait que l’individu habite non loin du Théâtre… »

Au cours de la saison 2021-2022, le Théâtre accompagne et accueille en résidence les artistes suivants :

Histoire(s) de France | Amine Adjina, Cie du Double | du 11 au 17 septembre 21 | Théâtre
Track | Céline Garnavault, Cie La Boîte à sel | du 27 septembre au 5 octobre 21 | Théâtre d’objets connectés, human beatbox & petits trains
Ma république et moi | Issam Rachyq Ahrad, IWA Cie | du 6 au 16 octobre 21 | Théâtre
En outre | Marie Jolet et Julien Vadet | du 2 au 6 novembre 21 | Cirque
Bégayer l’obscur | David Sire et Cerf | du 4 au 6 novembre 21 puis création les 8, 9, 10 novembre 21 | Récit musical
L’Affolement des biches | Marie Lavavasseur | du 13 au 16 décembre 21 et du 20 juin au 2 juillet 2022 | Théâtre
Nos jardins (titre provisoire) | Amine Adjina, Cie du Double | du 19 au 30 avril 22 au Théâtre et du 2 au 6 mai 22 au lycée Marguerite de Valois | Théâtre
Cartoon | Odile Grosset-Grange, La Cie de Louise | du 19 au 29 avril 22 | Théâtre, marionnettes, magie …